****Souvenir souvenir*****

- Des preuves irréfutables de l'existence de Dieu -

Les savants musulmans ont divisé l'humanité en deux groupes: ceux qui croient que l'univers a été créé par Dieu et ceux qui pensent que c'est la nature.

Selon ces derniers, la nature est donc une force qui n'est douée ni de raison, ni de volonté et qui n'est point ordonnée.

Comment se fait-il que cette nature ait créé des êtres doués de raison, de volonté et un univers parfaitement ordonné alors que nous, humains, qui avons reçu l'intelligence et la volonté, sommes incapables de créer ne serait-ce qu'une fourmi ?

La raison est contrainte d'admettre que cette force est douée de sagesse, de volonté et qu'elle est ordonnée!

 

 


 


Personne n'a jamais vu un morceau de fer devenir une automobile sans intervention humaine ! Il a fallu un homme doué d'intelligence et de volonté pour travailler le métal, prendre des mesures précises, assembler les divers éléments - ce qu'un fou n'aurait pu faire - et voici qu'apparaît notre voiture dans toute son harmonie ! Cependant, cette automobile n'a ni cœur, ni ouïe, ni vue, ni parole, ni intelligence, ni même d'estomac pour manger, boire et apprécier la saveur des aliments!

Et si nous abandonnons cette magnifique automobile dans la nature, elle ne deviendra jamais un chameau, même après des milliers d’années ! Plutôt, elle se rouillera et sera rongée par l’humidité, car la matière ne crée rien.

 



Dieu Le Très-Haut, par deux versets du sublime Coran, a mis au défi les négateurs athées :
« Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils les créateurs ? Ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction. » [Le Coran, sourate Ar-Tûr (no 52), versets 35-36 ]



Que dire de l'être humain, des animaux, des arbres tous créés selon leur propre spécificité. De la même terre, arrosée de la même eau, Dieu, Le Créateur Sage, fait sortir des fruits de couleurs, de saveurs et de formes variées.

Que dire de cet univers qui, avec ses étoiles, son soleil, ses planètes, fonctionne selon un calcul précis ?

Louanges à Dieu, le Parfait Créateur de toute chose !

Il a proclamé dans Son Livre les preuves de Son Existence et de Son Unicité :

« S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres que Dieu, tous deux seraient certes dans le désordre. Gloire donc à Dieu, Maître du Trône; bien au-dessus des fictions qu'ils Lui attribuent » [ Le Coran, sourate les Prophètes (n° 21). verset 22 ]



L'ordre parfait qui règne dans l'univers est la preuve qu'il n'y a qu'un seul Maître !

Notre propre existence est une preuve éclatante de l'existence du Créateur, loué soit-Il !

En effet, nul ne peut douter qu'il existe et qu’auparavant il n'était rien:



« Un laps de temps ne s’est-il pas écoulé durant lequel l’homme n’était même pas une chose mentionnable ? En vérité, Nous l’avons créé d’une goutte d’un mélange de sperme, pour le mettre à l’épreuve. Nous l’avons pourvu d’ouïe, de vue Et mis sur la bonne voie, sans tenir compte de sa reconnaissance, ni de son ingratitude » [ Le Coran, sourate l'homme (n° 76) versets 1-3 ]



Nous sommes incapables de créer quoi que ce soit, ne serait-ce qu'un oeil de notre organisme!

Un jour dont nous ne saurions douter, nous allons mourir et ce corps retournera à la poussière: Celui-là même qui nous a créé une première fois, nous recréera une seconde fois le Jour de la Résurrection, cela est facile pour Lui:



« C'est de la terre que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d'elle Nous vous ferons sortir une fois encore » [ Le Coran, sourate Tâhâ (n° 20): verset 55 ]



L'Imam Abou Hanifa (que Dieu l'agrée) menait un combat sans merci à ceux qui ne croyaient qu'à la force du temps, les matérialistes. Un jour qu'il était assis dans sa mosquée, voilà qu'un groupe de ces gens l'entoura avec des sabres dégainés pour l'assassiner.

Il leur dit: "Répondez d'abord à l'une de mes questions puis faites de moi ce que vous voulez". Ils lui demandent: "Quelle est ta question?"

 

Il répond: "Que diriez-vous de quelqu'un qui vous dit: "J'ai vu un navire lourdement chargé de marchandises et entouré en pleine mer par des vagues déchaînées et des vents de toutes sortes. Ce navire poursuivait pourtant en toute quiétude son chemin à travers les flots sans capitaine pour le diriger, ni pilote pour rectifier sa marche". Est-ce que l'esprit accepte une telle affirmation?

Ils dirent: "c'est une chose inconcevable".

Abou Hanifa leur dit: "gloire et pureté à Dieu ! Si l'esprit n'admet pas qu'un navire avance en toute quiétude dans la mer sans pilote ni capitaine, comment peut-il admettre que ce monde se maintienne sans créateur malgré la diversité de ses états, l'étendue de ses limites et la disparité de ses contrées ?"

Ils fondirent en larme et lui dirent : "Tu as vraiment raison". Ils remirent leurs sabres dans leurs fourreaux et revinrent à Dieu repentants.



« Ô, l'homme! Qu'est-ce qui t'a abusé au sujet de ton généreux Seigneur ? Qui t'a créé puis t'a modelé selon les proportions les plus harmonieuses? En quelle belle forme Il t'a façonné, celle qu'Il a voulue! » [ Le Coran, sourate la Rupture (n° 82): versets 6-8 ]

 


Lors d'une émission télévisée, le grand physicien et astronome canadien Hubert Rives, résidant en France, fut interpellé en ces termes: "quelle est la question à laquelle vous n'avez jamais pu répondre de votre vie?". Ecoutons-le: "voyez-vous, j'ai étudié les galaxies et j'ai découvert qu'il y régnait un ordre parfait, puis j'ai étudié le règne végétal et animal et j'y ai constaté la même harmonie; puis je vois l'homme répandre sur cette terre le désordre, la guerre, le sang et l'injustice.

Comment se fait-il qu'avec cette intelligence qui lui permet de réfléchir, de comprendre et d'admirer cet ordre parfait dans l'univers, il puisse répandre le chaos sur terre?".

Voici la réponse dans le Livre de Celui qui a créé cet univers parfait:


« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu'Allah leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont oeuvré; peut-être reviendront-ils vers Allah » [ Le Coran, sourate les Romains (n° 30): verset 41 ]


Le saint Prophète Muhammad – Paix et Bénédiction soient sur lui- a dit :

« Dieu a 99 Noms et celui qui les gardera en son cœur en comprenant leur signification entrera au Paradis ».

Parmi Ses Noms, Allah est Le Bâtin : « Le Caché » car on ne peut Le voir (On ne peut voir Dieu dans cette vie d’ici-bas, mais Dieu a promis aux Croyants qu’ils Le verront dans le Paradis [ Le Coran, sourate La Résurrection (no 75) versets 22-23) :



« Les regards ne peuvent L’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est Le Doux, Le Parfaitement Connaisseur » [ Le Coran, sourate les bestiaux (6), verset 103 ]

Allah est Le Zahir : « L’Apparent », car Il est la cause existentielle de l’univers comme le livre est la preuve de l’existence du scribe, même si nous n’avons ni vu, ni connu celui qui l’a écrit.



A ce propos un savant a dit :

"La Parole de Dieu qui nous est dispensée, que nous lisons, méditons et comprenons, est une preuve de l'existence du Créateur (gloire à Lui), car il est inconcevable qu'une parole existe ex-nihilo !

La Parole de Dieu témoigne donc de Son existence, surtout qu'elle renferme la loi la plus solide et la plus sage que l'homme eût connue et dont il a tiré d'énormes profits. Elle énonce les théories scientifiques les plus vraies, contient de nombreux faits historiques et des prophéties d'une authenticité remarquable.

Aucune de Ses lois n'a manqué d'apporter ses fruits pendant toute cette longue durée malgré le changement du temps et du lieu. Aucune de Ses prédictions n'a failli.

Aucun historien n'a osé démentir un des faits historiques que le Coran a cités en détail et auxquels il a fait allusion.

Une parole si sage et si vraie, la raison ne peut l'attribuer à un mortel, car elle est au-dessus de ses possibilités et du niveau de son savoir.

Donc, n'étant pas la parole de l'homme, elle est celle du Créateur, et prouve Son existence, Sa puissance et Sa sagesse".



Nous terminerons par un magnifique exemple


« Admirez un beau tableau : vous y voyez un lac bleu, des montagnes blanches l’entourant avec de beaux arbres et des fleurs. Au milieu : un magnifique paon qui fait la roue en déployant ses milliers de plumes colorées. » Vous n’avez jamais vu, ni connu celui qui a peint cette œuvre d’art qui a nécessité plusieurs semaines de travail. Votre raison ne peut jamais admettre qu’il n’y avait pas eu un homme pour la réaliser.

Dieu qui a créé le tableau original, créé le paon qui vit - Le Maître de la création, le Peintre des peintres – diriez-vous dans l’ombre de votre ignorance qu’Il n’existe pas ?



« C’est Lui Dieu, Le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, Le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Tout-Puissant, Le Sage. » [Coran, Sourate l’Exode (no 59), verset 24 ]

03:16 - 16/07/2007 - commentaires {0}

Le Tout miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde




Le prophète embrassait Al-Hassan Ibn 'Ali (c'est-à-dire son petit-fils) tandis qu'Al-Aqra' Ibn Habis était en sa présence.

Al-Aqra' lui dit : « Tu embrasses tes enfants.

 

Je jure par Allah, j'ai dix enfants et je n'ai jamais embrassé aucun d'entre eux ! » Donc le Prophète a dit : « celui qui ne fait pas miséricorde (à d'autres) on ne lui fera pas miséricorde. »



En vérité, la miséricorde -dans notre religion- englobe ce monde et l’au-delà, aussi bien les hommes que, les animaux, les oiseaux et les habitats environnants.

Allah  dit (sens du verset): « et Ma miséricorde englobe toute chose. »



Allah  s'est décrit par la miséricorde et Il a aussi décrit Ses prophètes et ses serviteurs pieux par cela.

Allah  dit : « Muhammad est le Messager d'Allah et ceux qui sont avec lui sont sévère envers les mécréants et miséricordieux l'un envers l'autre. »



Allah  
a fait de l’envoi du prophète une miséricorde pour toute la création, comme Il dit : « et Nous ne t’avons pas envoyé (ô Muhammad) que comme une miséricorde pour les mondes. »



Le mot « les mondes » ('alamin) est général et inclut ainsi le monde des hommes, le monde des djinn, le monde des animaux et le monde des oiseaux, aussi bien que les nations sur terre et dans la mer.



Et en effet Allah  a ordonné que la miséricorde soit appliquée à chaque chose et dans chaque action.

Même quand vous vous sacrifiez un animal, vous montrez de la miséricorde en disant Bismillah et en aiguisant votre couteau (pour que ce soit une mort rapide et indolore).

Le prophète a dit : « Certes Allah a prescrit al-Ihsan (la bonté) en toute chose. Ainsi quand vous tuez, tuez d’une bonne façon quand vous égorgez, égorgez d’une bonne façon. Et que chacun d'entre vous aiguise sa lame et épargne l'animal qu'il abat de la souffrance. »



Et Allah  a en effet pardonné à une prostituée des Juifs qui a montré de la miséricorde envers un chien qui mourait de soif. Elle a rempli sa chaussure d'eau et la ensuite mise dans la bouche du chien, elle lui a donné de l'eau à boire. Ainsi Allah lui a été reconnaissant pour ce qu'elle a fait et lui a pardonné ses péchés.



Une fois, notre prophète a vu un de ses compagnons saisir le bébé d'une alouette et elle a commencé à hurler sur les têtes des compagnons. Donc il a dit : « qui a privé cette alouette de son enfant ? Rendez-lui ses enfants ! »



Plus un être humain est faible et pauvre, plus nous devons lui montrer de la miséricorde. Et être doux avec lui est ce qui incombe le plus. C'est pourquoi notre Seigneur nous a interdit d'opprimer l'orphelin.

Allah  dit : « n’opprimez pas l'orphelin. Et ne repoussez pas le mendiant. » Le prophète a dit : « celui qui s'occupe et soutient la veuve et l’indigent ressemble au mujahid (celui qui accomplit le Jihad) dans la cause d'Allah. »

Et il frottait la tête de l'orphelin et disait : « moi et le tuteur d'un orphelin seront comme ceci au Paradis - et il joignait son index et son majeur. »



En effet il a commandé que nous nous occupions des enfants, des femmes et des aînés.

Ainsi, dans ses derniers mots à ses compagnons et sa nation, il a dit : « la prière et ce que vos mains droites possèdent. Prenez soin des femmes. » Et il a dit : « le meilleur d'entre vous est le meilleur avec ses femmes. Et je suis le meilleur d’entre vous avec mes femmes. »



La miséricorde est quelque chose d’inné, qu'Allah a placé dans les cœurs de toutes Ses créatures, même les lions- les plus dangereux d'entre eux - car ils sont miséricordieux avec leurs petits.

Et Allah  est plus miséricordieux envers Sa création qu'une mère l’est avec son enfant. C'est pourquoi le jour où Il a créé la miséricorde, Il en a créé cent parties.

Et Il a laissé quatre-vingt-dix-neuf parties avec Lui, par lesquelles Il montrera de la miséricorde envers Ses serviteurs le Jour du Jugement et Il a descendu une seule partie de la miséricorde sur terre, que les hommes et les animaux partagent entre eux.



Le messager d'Allah a condamné la personne qui est dépourvue de toute miséricorde et celle qui n'en a pas beaucoup. C'est pourquoi il a condamné celui qui rompt les liens familiaux.

 

Il a dit : « la parenté est attachée au trône ('Arsh). Elle dit : « qui me coupe, éloigne toi de lui. Et quiconque me maintient, attache toi à lui. »



Et dans une narration : « en vérité, la parenté sera attachée au Trône du Tout Miséricordieux le Jour du Jugement.

Elle dira : « ceci est la place de celui qui cherchait refuge en Toi contre la rupture (de liens de famille). »

Ainsi Allah  lui dira : « Te plairais-tu que Je me lie avec ceux qui t’ont maintenu et que Je rompe avec ceux qui t’ont coupé ? » Et elle dira : « j’en serai heureux, mon Seigneur. »



Et il a condamné les gouverneurs oppresseurs qui ne montrent pas d'indulgence envers leurs gens, en disant : « les plus mauvais gouverneurs sont les oppresseurs cruels (Al-hutamah). »



Et Allah  s'est nommé Ar-Rahman et Ar-Rahim, donc il est le Tout Miséricordieux de ce monde et de l’autre (c'est-à-dire. Ar-Rahman) et le Très-Miséricordieux, celui qui fait miséricorde (c'est-à-dire Rahim).

 

C'est pourquoi Il l'a ordonnée en tout lieu et en toute situation. Le musulman commence son action en disant Bismillahir-Rahmanir-Rahim pour qu'Allah puisse le bénir dans son action.

 

Donc toute action dépourvue de miséricorde, ne comporte ni bien, ni bénédiction. Et les serviteurs d'Allah, en montrant de la miséricorde les uns envers les autres sont une cause pour qu’Allah descende sur eux Sa miséricorde.



Le Prophète a dit : « le Tout Miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde à d'autres. Faites miséricorde à ceux sur la terre et Celui au-dessus du ciel vous fera miséricorde. » 



O Allah, fais-nous miséricorde sur terre et sous terre et le Jour où nos actes nous seront présentés.

 

Et fais que nous soyons miséricordieux l'un envers l'autre comme l’étaient les compagnons de Ton prophète . Et fais miséricorde à nos morts et fais de ceux qui font miséricorde parmi Tes serviteurs des responsables sur nous ô Rahman, ô Rahim

03:15 - 16/07/2007 - commentaires {1}

Roméo et Juliette:

R: Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau
Aimer c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau

J: Aimer c'est voler le temps
Aimer c'est rester vivant
Et brûler au cœur d'un volcan
Aimer c'est c'qu'y a de plus grand

R,J: Aimer c'est plus fort que tout
Donner le meilleur de nous
Aimer et sentir son cœur
Aimer pour avoir moins peur

R, J, Chœurs: Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau
Aimer c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau

Aimer c'est voler le temps
Aimer c'est rester vivant
Et brûler au cœur d'un volcan
Aimer c'est c'qu'y a de plus grand

Aimer c'est brûler ses nuits
Aimer c'est payer le prix
Et donner un sens à sa vie
Aimer c'est brûler ses nuits

Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau
Aimer c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau
Aimer...

01:53 - 16/07/2007 - commentaires {0}

Qu'est-ce qu'aimer ?

Aimer, le terme paraît si familier... J'aime ma femme au même titre que j'aime les éclairs au chocolat... ? Le mot est usité dans nombre de contextes... On aime, on aime pas... Passons la définition du dictionnaire. Et lorsqu'on y réfléchit réellement, a-t-on une définition de ce terme ? On évoque des sentiments, des sensations, des émotions... rien de bien concrêt en fait. Pourtant chacun de nous utilise ce terme dans la vie quotidienne. Un homme a besoin de se sentir aimé, une femme également, mais le besoin réside dans le simple fait de prononcer cette phrase : «je t'aime». Populairement, il est dit que lorsque l'on sait pourquoi on aime quelqu'un, le sentiment n'est plus. J'aime... je ne sais pas pourquoi... et c'est pour cela que j'aime.............

Du côté de la psychanalyse le sentiment amoureux, aimer plus précisément nous amène à d'autres chemins, plus ternes, moins «beaux» peut être...

Prenons un homme et une femme. Ils s'aiment. Mais qui aime qui ? L'homme aime la femme parce qu'elle lui renvoit une image de lui qu'il aime. Ce n'est pas l'autre que l'on aime mais soi au travers de l'autre. Egoiste ? Non ! Réciproquement la femme aimera l'autre en fonction de cette image qui lui plait à recevoir de l'homme. On en revient au phénomène du miroir. L'autre est un miroir de soi, il nous renvoit une image, bien souvent inconnu, inconsciente pourrait-on dire..............

Il y a bien sûr «plaire» au sens physique. Une femme plait à un homme parce qu'elle rentre dans les critères de beauté qu'il a lui-même developpé au cours du temps, depuis sa toute petite enfance pour être plus précis. D'aucun verront des critères élaborés sur le modèle de sa mère, mais le sujet n'est pas là. La femme qui plait, donc, sur des aspects purement physique, représente une projection réelle d'une image façonnée à l'intérieur de soi. Plus la femme que l'on regardera se rapprochera de ce «portait-type» plus l'homme sera attiré par elle. La réciproque est une fois plus vraie à l'égard de la femme à l'encontre d'un homme........

Lorsque les êtres se rapprochent, physiquement, je parle alors de proximité sans contact, rentre en compte des phénomènes hormonaux : phéromones et autres... Lorsqu'un dialogue s'enclenche, on «apprend» à connaître l'autre. En vérité, on vérifie que l'autre répond bien à certains critères. Ceux-ci, au-delà de l'aspect physique, sont aussi créés au cours du temps. Ils correspondent à une image de soi transposée dans l'autre sexe. Un homme de forte corpulence pourra être attiré par une femme très mince ou se rapprochant de son propre physique, tout dépend de la projection de soi qu'il a effectué dans son «image» de lui féminine.

Pour s'aimer soi, il faut d'abord aimer l'autre

Autrement dit, et même si cela semble choquer, si un homme est attiré par une femme, c'est avant tout parce que la réciproque est vraie. La nature est quelque fois bien faite, inconscient, on ne rapproche jamais d'une personne à qui on ne pourrait renvoyer un sentiment identique à celui que l'on perçoit. Jamais, dans le sens où la névrose de l'individu ne consiste pas justement à être attiré par des chimères, où le masochisme de la rencontre n'est pas présent. Quant une femme se sent attirée par un homme et que dans le quotidien rien ne se fait pour que les deux êtres se rapprochent, c'est qu'il y a erreur de la démarche. Bien souvent, l'individu réfléchit à comment approcher l'autre, comment plaire à l'autre. Faire les choses en fonction de l'autre conduit en général dans une impasse. Si j'offre des fleurs parce que je sais qu'elle aime les fleurs, alors qu'il ne s'agit pas d'une envie profonde m'appartenant, le résultat risque d'être décevant. Pourtant c'est la démarche de la majeure partie des gens. Pour que le NOUS existe, il faut d'abord privilégier le JE. S'écouter soi, ses envies par rapport à l'autre, se faire plaisir au travers de l'autre. Si mon envie consiste à offrir une boîte de ravioli à celle que je «postule», c'est cette envie qu'il faut suivre sans se soucier de la réaction de l'autre. A trop «se mettre à la place de l'autre», à chercher à comprendre comment va réagir l'autre, on en oublie le principal : soi. Soi et sa propre existence peuplée de désirs de l'autre. Or si l'on raisonne avec ce phénomène de miroir, si je fais en fonction de l'autre je ne renvois aucune image, celle susceptible justement de «convenir» à l'autre, de plaire. La démarche doit être entièrement personnelle, ne penser qu'à soi parce que précisément l'autre entreprend la même démarche, et ce sont ces deux combinés qui permettent le rapprochement. Le NOUS est une addition de deux JE et non pas chacun des JE faisant en fonction de l'autre. Chacun doit garder sa personnalité propre, le JE ne doit pas devenir un JEU censé séduire voire capturer l'autre. Ce type de relation ne mène en général guère loin.

Lorsque les couples se défont, c'est que l'une des images, et bien souvent les deux, renvoyés par chacun ne «conviennent» plus. L'image de soi renvoyée par l'autre ne correspond plus à soi. Il y a donc rupture dans tous les sens du terme.........

01:51 - 16/07/2007 - commentaires {0}

Développer l’amour pour Allah

 
 
Les gens ont discuté de la mahabbah (l’amour envers Allah) ; ses causes et ce qu’elle rapporte, ses signes, ses fruits et ses règles. Les paroles les plus compréhensibles à ce sujet sont celles de Abû Bakr al-Kataanee (rahimahoullah) sur al-Junayd (d.279H).
Abu Bakr al-Kataanee (d.322H) a dit :
"Une discussion sur la Mahabbah a eu lieu à Mekkah pendant le mois du Pèlerinage. Les shouyoukh qui étaient présents parlèrent sur ce sujet et al-Junayd était le plus jeune d’entre eux. Ils lui dirent : « O ‘iraqee (l’iraquien), qu’as-tu à dire ? Alors il baissa la tête, et des larmes coulèrent de ses yeux puis il dit :

« Un servant doit surmonter son âme ;

Et être constant dans le rappel d’Allah ;

Etablissant les Droits de son Seigneur ;

En se concentrant sur Lui avec son cœur ;

La crainte faisant flamber son cœur ;
 
 

Tandis qu’il boit de son navire le vrai amour

Et que certaines réalités lui sont dévoilées ;

Donc, lorsqu’il parle c’est grâce à Allah ;

Quand il parle, cela vient d’Allah ;

Quand il bouge, c’est par le commandement d’Allah

Et quand il est serein, alors cela vient d’Allah ;

Il appartient à Allah, il est pour Allah, et il est avec Allah. »
 
Alors les shouyoukh se mirent à pleurer : « Comment peut-on faire plus que cela ? Qu’Allah te récompense en bien, O joyau des biens informés ! »
 
Madarijus Salikeen (3/9)


 

 

L’imam Ibnul-Qayyim (rahimahoullah) a dit plus loin :
« Les raisons qui amènent au développement de la Mahabbah (l’amour envers Allah) sont de dix :

Réciter le Qur’an, réfléchir sur ses paroles et comprendre leur sens.

Se rapprocher d’Allah par l’accomplissement d’actes surérogatoires après les actes obligatoires.

 

Etre constant dans le dhikr (rappel) d’Allah - en toutes circonstances - avec la parole, le cœur, et les membres. Plus le dhikr est constant, plus la Mahabbah est intensifiée.

Donner la priorité à ce qu’Allah aime - lorsque nos désirs prennent le dessus - au lieu de ce que l’on aime et désire personnellement.

Faire que le cœur contemple les Noms et Attributs d’Allah. Etre témoin de ce qu’ils impliquent et faire que le cœur soit éclairé dans le jardin de cette réalisation.

Reconnaître la miséricorde et les faveurs d’Allah ; qu’elles soient apparentes ou cachées.

Assujettir le cœur et être humble devant Allah, afin qu’il soit dans la crainte d’Allah.

S’isoler, au moment pendant lequel Allah descend au niveau le plus bas du ciel, réciter le Qur’an, et finir la récitation en recherchant le pardon d’Allah et se repentir sincèrement à Lui.

 

S’asseoir dans les assemblées de ceux qui aiment sincèrement et véritablement Allah, récolter les bénéfices de leurs enseignements, et ne parlez que si vous savez qu’il y a en cela un bénéfice et que de telles paroles vous élèveront vers le bien et que d’autres en bénéficieront en même temps.

Se tenir à l’écart de toutes les choses qui pourraient éloigner les cœurs d’Allah ‘Azza wa Jalla.

Donc voici 10 cas permettant au véritable croyant d’atteindre le vrai amour pour Allah, pour qu’il puisse atteindre Allah ‘Azza wa Jalla. »Madarijus Salikeen (3/17-18)
 
 
 
Ibnul Qayyim al-Jawziyyah - Traduction : Ummu Wassim, revu et corrigé par Umm’issa
Source : Sounna.com

01:43 - 16/07/2007 - commentaires {0}

Tu me manque

oui toi...toi et ton sourire, qui ne cesse de me poursuivre et me honter les pensées, toi qui melange mon esprit avec ta nature exceptionnelle, ya pas deux sur la sphere comme toi....toi que tt le monde ne te vois pas.... comme je le fais, toi...

Tu me manque...........

Te sentir en silence eternel,et le destin te regarde et me dis :

"Je fais ce que je dois faire, pense pas trop mortel"
une phrase qui fait fonder le fer...
Mais malgré ça...

Tu me manque............

01:18 - 16/07/2007 - commentaires {0}

Tu me manques

Tu me manques de temps en temps
Tu me manques de plus en plus souvent
Comment arriver à vivre désactivé de toi
Je t’avoue que je ne sais pas

Tu me manques de temps en temps
Tu me manques de plus en plus souvent
Tous ces souvenirs
N’en finissent plus revenir

À chacun d’eux j’ai un peu la sensation de mourir
J’ai hâte de pouvoir en finir
Ils s’accrochent à mes désespoirs
Ils amplifient ma détresse quand je ferme les yeux le soir

Tu me manques de temps en temps
Tu me manques de plus en plus souvent
Je voudrais en arriver à ce temps
Ou de penser à toi ne me blessera plus comme avant

Mais pour le moment
Tu me manques de temps en temps
Tu mes manques encore trop souvent

01:13 - 16/07/2007 - commentaires {0}

JE T'AIME...dans toutes les langues

AFRIKAANS ek het jou lief / ek is lief vir jou
ALBANAIS të dua
ALLEMAND ich liebe Dich
ALSACIEN ich hab die lieb
ANGLAIS I love you
ARABE DIALECTAL (maghrébin) n'bghick
ARABE DIALECTAL (oriental) bahebbak (à un homme) / bahebbik (à une femme)
ARABE LITTÉRAIRE ouhibbouka (à un homme) / ouhibbouki (à une femme)
ARMÉNIEN yes kez siroumem
ASTURIEN quiérote
ATTIÉ min bou la yé
AZERI men seni sevirem
BAMBARA né bi fè
BAS-ALLEMAND ik heef di leev
BAS-SAXON ik hou van ju
BASQUE maite zaitut
BAOULE mi klôa
BENGALI aami tomakey bhalo basi
BERBÈRE righ kem
BIÉLORUSSE Кахаю цябе (kahaju ciabie)
BIRMAN nga nin ko chit te
BOBO ma kia bé nà
BOSNIAQUE volim te
BRETON karout a ran ac'hanout / da garout a ran / me az kar
BULGARE обичам те
CATALAN t'estimo
CHEYENNE ne'mehotatse
CH'TI j't'aquiers
CHINOIS wo ai ni
CORÉEN saranghe
CORSE amu tè / ti tengu caru
CRÉOLE ANTILLAIS mwen enmen
CRÉOLE GUADELOUPÉEN mwen enméw
CRÉOLE GUYANAIS mo contan to
CRÉOLE HAITIEN mwen renmen'w / mouin rinmin'w
CRÉOLE MARTINIQUAIS mwen inmin'w
CRÉOLE MAURICIEN mo content toi
CRÉOLE RÉUNIONNAIS mi aime a ou
CROATE volim te
DANOIS jeg elsker dig
DIOULA mi fê
ESPAGNOL te amo / te quiero
ESPÉRANTO mi amas vin
ESTONIEN ma armastan sind
FÉROÏEN eg elski teg
FINNOIS minä rakastan sinua
FLAMAND ik hou van jou / ik heb je lief
FRANCIQUE LORRAIN ich lìwe dich
FRANCIQUE RHÉNAN ich honn dich gäer
FRIOULAN o ti vuei ben
FRISON ik hâld fan dy
GAÉLIQUE D'ÉCOSSE tha gaol agam ort / tha gaol agam oirbh
GAÉLIQUE D'IRLANDE tá grá agam duit
GALICIEN amo-te / ámote / quero-te / quérote
GALLOIS rydw i'n dy garu di
GÉORGIEN me shen mikvarkhar
GREC s'agapo
GUARANÍ rojhayhû
GUJARATI hun tane prem karun chhun
HAWAÏEN aloha wau iā ‘oe
HÉBREU ani ohev otakh (homme > femme)
ani ohevet otkha (femme > homme)
HINDI main tumse pyar karta hoo
HMONG kuv hlub koj
HONGROIS szeretlek
INDONÉSIEN saya cinta padamu / saya cinta kamu
ISLANDAIS ég elska þig
ITALIEN ti amo
JAPONAIS aishitemasu / aishiteru (peu utilisé)
anata ga daisuki desu (plus "mignon")
KABYLE hamlagh-kem (homme > femme)
hamlaghk (femme > homme)
KANNADA naanu ninnanna pritisutteney
KHMER bang srolaïgn ôn (homme > femme)
ôn srolaïgn bang (femme > homme)
KINYARWANDA ndagukunda
KURDE ez te hez dikim
LANGUEDOCIEN (OCCITAN) t'aimi
LAO khoi hak tchao lai
LATIN te amo
LETTON es tevi mīlu
LIBANAIS b'hibik (homme > femme)
b'hibak (femme > homme)
LIGURE mi te amu
LINGALA na lingi yo
LITUANIEN aš tave myliu
LUXEMBOURGEOIS ech hunn dech gär
MACÉDONIEN te sakam
MALAIS aku cinta padamu
MALAYALAM enikku ninné ishtamaanu
MALGACHE tiako ianao / tia anao aho (plus fort)
MALTAIS inħobbok
MANXOIS ta graih aym ort
MAORI kei te aroha au i a koe
MARQUISIEN hinenao au ia oe
MONGOL Би чамд хайртай (bi chamd khairtai)
MORÉ mam nong-a fo
NAPOLITAIN t'ammo
NDEBELE niya ku tanda
NÉERLANDAIS ik hou van jou
NEPALI ma timilai prem garchhu
NORVÉGIEN jeg elsker deg
OCCITAN t'aimi
OURDOU mein tumse mohabbat karta hoon (locuteur M)
main tumse mohabbat karti hoon (locuteur F)
mujhe tum se pyar heh
OUZBEK men seni sevaman / men seni yahshi ko'raman (moins formel)
PAPIAMENTO mi ta stima bo
PERSAN dustat dâram (formel) / duset dâram (courant)
PICARD ej t'a kèr
POLONAIS kocham cię
PORTUGAIS amo-te / eu te amo (portugais brésilien)
PROVENÇAL t'aimi
PUNJABI mein tenu pyar karda han (locuteur M)
mein tenu pyar kardi han (locuteur F)
QUECHUA de CUZCO munakuyki
RAPA NUI hanga rahi au kia koe
ROMANI kamaù tut
ROUMAIN te iubesc
RUSSE Я тебя люблю (ia tibia lioubliou)
SAMOAN ou te alofa ia te oe
SANGO mbi yé mô
SARDE deo t’amo (logudorois) / deu t’amu (campidanois)
SAVOYARD jhe t'âmo
SERBE volim te
SESOTHO ke ya ho rata
SHIMAORE ni su hu vendza
SHONA ndinokuda
SINDHI moon khay tu saan piyar aahay
SINHALA mama oyata aadareyi (spoken) / mama obata aadareyi (formal)
SIOUX wastewalake
SLOVAQUE ľúbim ťa / milujem ťa
SLOVÈNE ljubim te / rad te imam (locuteur M) / rada te imam (locuteur F)
SOBOTA volim te (courant) / se te volime (littéraire)
SOMALI waan ku jecelahay
SONINKÉ na moula
SOUSSOU ira fan ma
SUÉDOIS jag älskar dig
SWAHILI nakupenda
TAGALOG mahal kita
TAHITIEN ua here vau ia oe
TAJIKI jigarata bihrum duhtari hola (homme > femme)
tra lav dorum (femme > homme)
TAMOUL naan unnai kaadhalikkarn
TATAR min sine yaratam
TCHÈQUE miluji tě
TELUGU nenu ninnu premisthunnanu
THAI ผมรักคุณ (phom rak khun) - locuteur M
ฉันรักคุณ (chan rak khun) - locuteur F
TIBÉTAIN na kirinla gaguidou
TURC seni seviyorum
TURKMÈNE seni söýärin
UDMURT mon tone jaratiśko
UKRAINIEN Я тебе кохаю (ia tebe kohaiu)
VÉNÈTE t'amo
VIETNAMIEN anh yêu em (homme > femme)
em yêu anh (femme > homme)
WALLON (orthographe à betchfessîs) dji vs voe voltî
WOLOF nob nala
XHOSA ndiyakuthanda
YIDDISH ich hob dir lib
YORUBA moni ife e

01:12 - 16/07/2007 - commentaires {0}

احبك

 

Je te vois comme une algue bleue dans l'autobus
A la marée du soir gare Saint-Lazare
Mon Amour
Je te vois comme un cygne noir sur la chaussée
A la marée du soir gare Saint-Lazare
Quand ça descend vers le Tiers Monde
Mon Amour
Je te vois avec ta gueule électronique
Et des fils se joignant comme des mains perdues
Je te vois dans les bals d'avant la guerre
Avec du swing dans l'écarlate de la nuit
A peine un peu tirée sur l'ourlet de tes lèvres

Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais bien, tu sais
Jusqu'au fond de l'amour
Au plus profond de toi
Mon Amour
Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais bien, tu sais
Je te sais dans les bras d'un autre et je calcule
L'arrivée de ce flot le cubage des brumes
Qui vont porter le deuil dans ton lit de fortune
Je t'aimais bien
Tu ordonnances la clarté de tes prunelles
A petits coups de rame en rimmel tu te tires
Vers les pays communs dans la nuit qui s'évade

Je me maquillerai ce soir sous l'arche de tes hanches
Une cigarette aussi... Donne-m'en une
Tiens, ma goulée, la dernière
Mon Amour
Tu m'entres dans les poumons
Ça fait tout bleu dans mes éponges
Tu plonges tu plonges
Une cigarette aussi
Ta goulée verte c'est mon espoir qui s'allume
Comme les phares sur les côtes d'acier
Mon Amour
Ces marques de la vie qui portent des sanglots
Ces marques de l'amour qui portent les dents longues

Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais bien, tu sais
Jusqu'au fond de l'amour
Au plus profond de toi
Mon Amour
Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais bien, tu sais
Je n'ai plus de raccord pour te raccorder
La prise dans mes dents je suis mort cet automne
Sous tes cheveux rouquins passés au henné Sun
J'étais cuivré comme au fond de la rancœur des hommes
O ma Vierge inventée O ma Vierge inventée...
Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais bien, tu sais
Je t'imagine dans les soirs de Paris
Dans le ciel maculé des accumulateurs
J'accumule du vert de peur d'en être infirme
Le vert de la prairie le long du quai aux Fleurs
Je l'ai mis de côté l'autre hiver pour t'abstraire
Ton figuré avec ses rides au point du jour ça me dégueule

Je t'aimais bien, tu sais
Je t'aimais...

01:06 - 16/07/2007 - commentaires {0}

 

À quoi bon continuer d'espérer...

Je pourrais t'attendre toute ma vie... 

Mon âme crie sa détresse... 

Ces temps ci, c'est fou comme je m'ennuie... 

Tu me manques beaucoup mon soleil... 

Ta vie est un labyrinthe où j'ai envie de me perdre avec toi... 

J'ai besoin de tendresse, de douceur, d'affection... 

Ton cœur n'a pas à craindre les passions qui m'obsèdent 

Tu me manques beaucoup mon soleil... 

Je veux être celle qui peut rire tes joies et pleurer tes peines...

Partager avec toi un si grand bonheur... 

Tu me manques beaucoup mon soleil... 

Je ne sais comment, ni combien ton cœur peut aimer... 

Je sais que le mien peut tenir promesse... 

Je n'attends et ne vis que pour le jour où je te rencontrerai... 

Tu me manques vraiment beaucoup mon soleil

 

01:03 - 16/07/2007 - commentaires {0}

Tu sais je t'aime 3omri

 

 

Tu viens vers moi quand tout va mal
Et je suis toujours là
You know I love you
{chœur : tu sais je t'aime}
Tu pleures un peu et tu me parles
Mais tu ne me vois pas
You know I love you
{chœur : tu sais je t'aime}

Je suis l'ami le bon copain
Celui qui comprends tout
You know I love you
{chœur : tu sais je t'aime}
Mais souvent j'ai serré les poings
Aujourd'hui je l'avoue
You know I love you

Mon amour a commencé
Un dimanche après-midi
C'est comme on dit en français
Le coup de foudre
C'était dans un pub anglais
Et j'en suis encore surpris
Toi tu t'amusais, moi j'attendais


 

 

 

Tu viens vers moi quand tout va mal
Et je suis toujours là
Tu sais je t'aime

You know I love you
Tu pleures un peu et tu me parles
Mais tu ne me vois pas
Tu sais je t'aime

You know I love you
Tu me souris tu as compris
Tu me regardes enfin
You know I love you
chœur : Tu sais je t'aime
Shake : C'est le plus beau jour de ma vie
Tu m'embrasses et tu dis
Tu sais je t'aime

Notre amour a commencé
Un dimanche après-midi
C'est comme on dit en français
Le coup de foudre
C'était dans un train anglais
Et j'en suis encore surpris
Toi tu t'amusais, moi j'attendais

You know I love you
C'est le plus beau jour de ma vie
Tu m'embrasses et tu dis
Tu sais je t'aime.....

 

 

01:02 - 16/07/2007 - commentaires {0}

TU SAIS QUE JE T'AIME

Ce soir, j'ai pris la décision
De ne plus, te faire de peine
J'ai eu tort, veut tu me pardonner
Jamais plus, je ne te quitterais

Tous les soirs, entrant dans la chambre
J'imaginais, ton corps allongé
Je désirais, souvent le prendre
Dans mes bras, pour le caresser

C'est pourquoi, j'ai pris la décision
De ne plus, te faire de peine
J'ai eu tort, veut tu me pardonner
Jamais plus, je ne te quitterais

Ma chérie, tu sais que je t'aime
Pour la vie, tu seras mienne
Un oiseau, rebâtit son nid
J'ai bien le droit, de refaire ma vie

C'est pourquoi, j'ai pris la décision
De ne plus, te faire de peine
J'ai eu tort, veut tu me pardonner
Jamais plus, je ne te quitterais

Ma chérie, tu sais que je t'aime
Pour la vie, tu seras mienne
Un oiseau, rebâtit son nid
J'ai bien le droit, de refaire ma vie

C'est pourquoi, j'ai pris la décision
De ne plus, te faire de peine
J'ai eu tort, veut tu me pardonner
Jamais plus, je ne te quitterais
Jamais plus, je ne te quitterais
Jamais plus, je ne te quitterais
Jamais plus, je ne te quitterais

23:58 - 15/07/2007 - commentaires {0}

si moi la sur la tof

23:37 - 15/07/2007 - commentaires {0}

Petite Princesse

Cette nuit j'ai fait un songe.
J'ai rêvé d'une petite princesse,
D'un doux petit teint rosé
Si agréable et si belle à regarder.

De ses yeux clairs couleur de vert
Me transportait dans un monde d'univers,
Au chaleureux royaume de son coeur
Pour me faire partager son bonheur.

Si calme et si douce à mes côtés,
Mon coeur ne fait que chanter
Une douce mélodie d'amour
Pour conquérir son coeur de velours.

Avec son sourire d'angélique
Mon rêve devient magnifique.
De ses douces lèvres j'ai rêvé,
D'un geste tendre elle ma guidé
Pour me donner un doux baiser.

A mon réveil je m'émerveille
En découvrant près de moi
Sa peau douce comme de la soie.
Je réalise mon bonheur et ma joie
Car cette petite princesse c'est toi

 

23:36 - 15/07/2007 - commentaires {0}

Je t'aime

Je t'aime, c'est ma plume qui te l'écrit
Et c'est mon coeur qui te le dit.

 

23:35 - 15/07/2007 - commentaires {0}

 

Je respire l'odeur de ton corps chaleureux.
Tu m'embrasse et vois s'afficher un sourire radieux
Sur mon visage éclairé d'une exquise lumière
Celle que m'offre tes yeux bleu clair.

L'élixir de ta bouche où l'amour se propage
Et de part en part enveloppe mon visage
Rempli à jamais mon coeur de douceur
Et vers toi mes désirs partent sans peur.

J'aime voir ton être frémir avec ton âme
Quand dans le mien ton corps s'enflamme
Et boire ton souffle comme un cadeau de la vie
Ainsi nous sommes réunis en une parfaite harmonie.

Puis, quand la nuit voluptueuse pénètrera les cieux,
Que tu dormiras paisiblement à l'ombre de mes seins,
Je déposerai, éternel et muet, un baisé d'adieux
Sur les lèvres de ton sommeil divin

 

23:31 - 15/07/2007 - commentaires {0}

Baiser

 

Nos chemins se sont croisés
Nos yeux se sont accrochés

Ton sourire est devenu mon soleil
Ta tendresse une grande merveille.

Je t'offre dans mes mains
Mille baisers câlins
Pour que jamais tu n'en sois privé

23:27 - 15/07/2007 - commentaires {0}

Je suis perdu,,,,,,,,,,,,,,

 

Je suis perdu, vois-tu,
je suis noyé,
inondé d'amour;
je ne sais plus si je vis,
si je mange,
si je respire,
si je parle;
je sais que je t'aime.

 

23:24 - 15/07/2007 - commentaires {0}

Description


«  08 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Accueil
Profil Utilisateur
Archives
Amis

Articles Recents
- - Des preuves irréfutables de l'existence de Dieu -
- Le Tout miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde
- Roméo et Juliette:
- Qu'est-ce qu'aimer ?
- Développer l’amour pour Allah

Amis